Welcome dans l’univers pictural d’Anne Rivière

Écorces

Variations

Métamorphoses

Instants

Les toiles d’Anne Rivière invitent les sens et l’esprit à se laisser emporter dans un voyage au cœur de la nature entre infiniment grand et infiniment petit.

La sensualité des couleurs, les réactions qui s’établissent entre elles, séduisent, transportent et donnent de l’énergie.

Le travail de la matière qui peut être tour à tour « terre, écorce, soie, velours, métal, ailes de papillon ou gouttelettes » invite au dépaysement.

La légèreté des traits et traces qui parcourent les toiles sont  comme des liens invisibles et mystérieux, envol vers le rêve.

En regardant les toiles, l’oeil réagit aux tonalités intenses des couleurs, et aux effets de matière. Cette expérience vous donnera la légèreté du temps suspendu.

La structure diptyque ou triptyque de certaines toiles suggère le prolongement de l’espace, ainsi, la vision s’étire en un chemin à découvrir.

La nécessité de peindre

Très jeune la création artistique est devenue pour moi une nécessité. J’avais 12 ans lorsque je suis tombée sur un livre de Van Gogh offert à mon frère. Un univers d’émerveillement s’ouvre à moi et le monde qui m’entoure en est transfiguré.

Dès lors, je découvre progressivement Jacob Van Ruisdael, Poussin, Corot, Millet, les impressionnistes qui vont nourrir mes débuts.

Les lumières de Turner m’ont bouleversée.

L’harmonie des couleurs de Bonnard, les foisonnements colorés et l’énergie du geste de Joan Mitchel m’ont séduite et imprégné mon travail.

La rencontre avec la force créatrice et évocatrice de la peinture chinoise et notamment Zao Wou Ki m’a ouvert des horizons infinis.

Autodidacte, mon inspiration trouve sa source dans les émotions ressenties au cœur de la nature.

Dans cette recherche, mes souvenirs d’émerveillement, de fulgurances me conduisent à revisiter au travers de fragments le mystère des arbres, de la lumière, du ciel. Ce sera aussi la fragilité d’un papillon, d’une libellule, d’une fleur. La transparence de la rosée, l’irisation de la couleur seront également source d’inspiration. Ainsi, comme l’élan d’un ricochet, l’émotion d’un fragment m’entraîne vers un autre dans une exploration sans cesse renouvelée.

Ph17

La dimension technique

D’un point de vue technique, j’utilise l’huile en privilégiant un travail sur la densité et la profondeur des couleurs afin d’en extraire une énergie chaleureuse et lumineuse.

Le travail matiériste permet par les ancrages de donner de la force et de l’intensité aux toiles alors que le travail des glacis apporte fluidité et légèreté.

En regardant les toiles, l’œil réagit aux tonalités intenses des couleurs, et aux effets de matière . La structure diptyque, triptyque ou paravent de certaines toiles suggèrent le prolongement de l’espace, ainsi, la vision s’étire en un chemin à découvrir.

Ma recherche artistique guidée par mon intuition, m’amène à saisir l’indéfinissable de l’instant. Alors, les sens et l’esprit du « regardant » se mettent à l’unisson pour créer un monde imaginaire où, sensibilité et émotion entrent en résonance pour repousser le champ des possibles.

Contactez l'artiste